SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 17 September 2021, Friday |

Les Gardiens de la révolution fournissent des missiles à longue portée aux milices en Syrie

Les milices iraniennes déployées dans les zones rurales de l’ouest de la ville syrienne de Deir ez-Zor ont récemment commencé à construire des magasins de missiles de moyenne et longue portée dans la région de l’Euphrate occidental, y compris des missiles capables d’atteindre Israël, selon un rapport des services de renseignement israéliens, aujourd’hui, mercredi.

Selon le site de renseignement hébreu « Netzif Net », « Depuis le début de ce mois, Les milices afghanes de la brigade « Fatimiyoun » participent avec le mouvement irakien « Al-Nujaba », à la construction de dépôts de missiles et de lanceurs à une profondeur de 5 mètres sous la surface de la terre dans la zone de « Jabal Al-Bishri », au milieu de Badiyat al-Sham dans le nord-est de la Syrie, s’étendant des régions orientales du gouvernorat de Raqqa aux régions occidentales de Deir ez-Zor.

Le site Internet, qui s’appuie sur des informations de renseignement provenant de ses sources ouvertes, a cité le témoignage de l’un des ouvriers ayant participé à la construction de ces entrepôts, qui a indiqué dans une interview accordée à la chaîne d’information « Ein al-Euphrates » que les milices afghanes ont engagé des ouvriers du bâtiment qui avaient précédemment participé à la construction de fortifications et à l’établissement de quartiers généraux de commandement dans la zone de Badia (le désert), dans la campagne de Raqqa et à Deir ez-Zor.

Le site Internet a souligné qu’un groupe de 50 ouvriers a effectué des opérations de creusement dans le désert de Deir ez-Zor, par équipes de travail, tandis qu’un autre groupe de 30 ouvriers a construit des entrepôts dans le le désert de « Maadan », à l’est de Raqqa.

Il a également cité le témoignage de l’un des combattants irakiens d’al-Nujaba, Hassan al-Ali, qui a indiqué que les opérations de construction d’entrepôts sont menées avec le soutien des gardiens de la révolution iraniens, et sous la supervision de la brigade « Fatimiyoun » et du mouvement auquel il appartient, soulignant que tous les travailleurs de la construction ont été empêchés d’apporter leurs téléphones portables sur les nouveaux sites de travail, de peur que les sites soient exposés et attaqués.

Il a ajouté : « Chaque ouvrier reçoit 8 500 livres syriennes par jour, en plus de supporter le coût du transport et de la nourriture par les gardiens de la révolution iranienne. »

Selon le site hébreu, à peu près comme les dépôts de munitions qui ont été précédemment construits par les milices iraniennes dans la Badia syrienne afin de les protéger contre d’éventuels raids israéliens, les milices construisent les nouveaux entrepôts sous terre à une profondeur de 5 mètres afin d’empêcher leur ciblage.

Il a ajouté que la brigade « Fatimiyoun » supervise la construction des entrepôts dans le désert de Raqqa, tandis que le mouvement « Al-Nujaba » supervise les travaux de construction dans le désert de Deir ez-Zor, en coordination avec des sources des Gardiens de la révolution iraniens.

Une source aurait déclaré qu’il y a actuellement deux dépôts de missiles dans le désert de « Maadan », l’un d’eux est dédié aux missiles de moyenne portée et l’autre aux missiles de longue portée et à leurs lanceurs, et il y a trois entrepôts près du centre de la ville d’ « Al-Tabani » à l’ouest de Deir Ezzor, qui contiennent des missiles de longue et courte portée et leurs équipements logistiques.

Il a souligné que les trois entrepôts contiennent également des missiles Grad et Katyusha et des centres d’approvisionnement pour les forces iraniennes déployées dans la Badia syrienne et dans les zones à l’ouest de Deir ez-Zor, et contiennent également de nombreux équipements et armes.

Selon ce que rapporte le site, citant ses sources, la brigade « Fatimiyoun » et le mouvement « Al-Nujaba » sont chargés de défendre le nouvel arsenal de missiles, que ce soit à Raqqa ou à Deir ez-Zor, grâce à un commandement conjoint, des points d’observation et des barrages routiers répartis dans les zones où se trouvent les entrepôts.

Il a noté que les Gardiens de la Révolution iranienne ont directement transféré 20 missiles de moyenne portée aux entrepôts qui sont prêts dans le désert de Raqqa, et cinq lanceurs dédiés à ces missiles sont arrivés sur le site, ajoutant que seuls les commandants des Gardiens de la Révolution à l’est de Deir ez-Zor savent comment utiliser ces missiles, et qu’ils réhabiliteront les éléments de la Brigade « Fatimiyoun », du mouvement « Al-Nujaba » et de la milice irakienne « Hezbollah » pour qu’ils puissent opérer dans la période à venir.