SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Les Gardiens de la révolution menacent l’Irak d’agression sur son territoire

Quelques jours après avoir pris pour cible la ville d’Erbil, dans le nord de l’Irak, les Gardiens de la révolution iraniens ont menacé jeudi de se déplacer sur le territoire irakien et de mener de nouvelles frappes contre ce qu’ils ont décrit comme des cibles israéliennes.

Ramadan Sharif, porte-parole de la Garde iranienne, a déclaré à la télévision Al-Masira « Si les responsables irakiens ne prennent pas des mesures pour retirer ce qu’il a dit être « d’autres quartiers généraux israéliens » dans la région du Kurdistan et que la sécurité de l’Iran a été ciblée, nous répondrons sans hésitation ».

Il a déclaré « Son pays a le droit naturel de détruire le quartier général d’où repose une attaque contre la sécurité iranienne » qualifiant cela de ligne rouge.

En outre, l’ambassadeur iranien en Irak aurait expliqué que la région du Kurdistan avait été avertie du quartier général qui a frappé la semaine dernière, de la présence de deux autres quartiers généraux.

Dimanche 13 mars, le garde a revendiqué la responsabilité d’une attaque de missiles balistiques sur la ville d’Erbil, dans le nord de l’Irak, affirmant qu’elle avait visé le « Centre stratégique pour la conspiration israélienne ».

Il a également averti que les tirs répétés des « Israéliens » se heurteraient à des réponses dures et destructrices, se référant à tout nouveau raid israélien qui pourrait cibler ses éléments ou son quartier général, promettant de répondre de manière décisive.