SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 December 2022, Wednesday |

Les habitants de Deir ez-Zor empêchent les convois russes de la traverser et la coalition intervient

Alors que les habitants se rassemblaient près du point de passage de Salhia, qui relie les zones de contrôle de Qasad aux zones de contrôle du régime en Syrie, empêchant la Russie de traverser leurs zones et villages sous le contrôle des forces du Conseil militaire Deir ez-Zor des Forces démocratiques syriennes, une colonne de la coalition internationale s’est rendue dans la région pour résoudre le problème.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, des habitants ont empêché un convoi russe de traverser leur territoire depuis Ain-Issa, au nord de Raqqa.

Ils ont également bloqué la route de passage avec des pneus en feu.

L’Observatoire a publié une vidéo montrant le passage à niveau de Salhia coupé avec des pneus et des clôtures de terre par des résidents de deir ez-Zor pour empêcher le passage d’une colonne russe, tandis que des hélicoptères russes décollaient de l’aéroport de Deir ez-Zor.

Le clip montrait des vols russes volant à basse altitude dans la région au milieu d’un rassemblement de résidents empêchant la colonne d’entrer.

Ce n’est pas la première fois

Ce n’est pas la première fois, le 20 novembre, que l’Observatoire a noté que les forces de la coalition sont intervenues après que les habitants et les résidents de la région ont refusé de passer les patrouilles russes.

Les forces américaines sont ensuite arrivées dans une zone au nord de Deir ez-Zor pour calmer la situation, coïncidant avec les avions de guerre russes survolant la région.

Tir ciblant le convoi

Le même jour, une colonne de quatre forces russes, accompagnée d’hélicoptères, a essuyé des tirs alors qu’elle passait la route d’Abu-Khachab en direction du point de passage de Salhia, qui relie les zones de contrôle des FDS aux zones de contrôle du régime au nord de Deir ez-Zor.

Le ciblage n’a fait aucune victime, mais des dizaines d’habitants ont mis le feu à des pneus au rond-point al-Maamel près du point de passage de Salhia, refusant de laisser passer les convois russes.

    la source :
  • alarabiya