SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

Les Hackers enflamme la guerre Russie-Ukraine

Alors que la Russie mène des attaques au sol et des attaques à la roquette en Ukraine, un groupe de pirates informatiques russes cible les institutions ukrainiennes, a rapporté le Financial Times.

Elle a déclaré dans un rapport « Il y a quelques jours, le vice-Premier ministre ukrainien Mykhailo Fedorov a annoncé le lancement de l’armée technique et a appelé l’armée pirate mondiale à lancer des cyberattaques contre Moscou, afin de soutenir les cyberdéfenses de l’infrastructure ukrainienne ».

En quelques jours, cette armée compte plus de 400 000 membres, selon les estimations de Kiev.

Elle a ajouté « En dirigeant des volontaires via un canal sur l’application Telegram, ce groupe a prétendu être responsable de nombreuses petites victoires, y compris la mise hors service temporaire des sites Web de la Bourse de Moscou, de l’Agence fédérale de sécurité russe et de la plus grande banque du pays, Sberbank. Ce groupe a annoncé de nouvelles cibles jeudi dernier, telles que le système de navigation par satellite russe et le réseau ferroviaire biélorusse, qui est utilisé pour transporter les troupes et les fournitures russes. »

« Bien qu’il soit difficile de vérifier leurs affirmations, ce nouveau front fait référence à la renaissance de ce que l’on appelle la « piraterie », les cyberattaques menées à des fins idéologiques, plutôt que pour des raisons financières ou faisant partie de l’activité officielle de l’État, qui se sont d’abord répandues à la fin des années 1990, mais sont devenues moins courantes ces dernières années, après des campagnes de poursuites. »

« La Russie utilise les transports pour envoyer des troupes et des armes en Ukraine, elle doit s’arrêter », a déclaré Wickto Zora, chef adjoint des services de sécurité et de renseignement ukrainiens. Les cyber-guerriers ne ciblent pas les civils, car leurs objectifs se limitent aux services financiers russes, aux transports, aux médias et aux réglementations gouvernementales.