SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 February 2023, Thursday |

Les Japonais craignent que la Russie n’utilise des armes nucléaires

Au cours des attaques militaires russes contre l’Ukraine et après la poursuite des bombardements de Marioupol, alors que la vice-ministre ukrainienne de la Défense, Hanna Maliar, a déclaré plus tôt dans la journée, mardi, que Kiev enquêtait sur la validité des informations selon lesquelles la Russie aurait utilisé des armes chimiques lors du siège de la ville côtière du sud de l’Ukraine.

Dans ce contexte, le secrétaire en chef du cabinet japonais Hirokazu Matsuno a déclaré mardi que le gouvernement japonais était préoccupé par la possibilité d’utiliser des armes nucléaires dans la crise ukrainienne.

« Nous sommes très préoccupés par l’utilisation possible d’armes nucléaires lors de l’invasion russe de l’Ukraine », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

« En tant que seul pays à avoir subi des attaques nucléaires pendant la guerre, nous avons l’intention de continuer à demander fermement qu’aucune menace d’utilisation d’armes nucléaires ne soit jamais autorisée, sans parler de leur utilisation réelle », a-t-il ajouté.

Eduard Basurin, un dirigeant séparatiste, a déclaré mardi à l’agence de presse Interfax que les forces séparatistes soutenues par la Russie n’avaient pas utilisé d’armes chimiques dans leurs tentatives de prendre le contrôle total de la ville de Marioupol, malgré les allégations ukrainiennes du contraire.