SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 December 2022, Thursday |

Les milices iraniennes reçoivent des livraisons d’armes dans l’est de la Syrie

Les milices iraniennes continuent de transporter des armes à travers la frontière syro-irakienne, et dans leur dernier mouvement, l’Observatoire syrien des droits de l’homme a rapporté mercredi qu’une nouvelle cargaison d’armes est arrivée en Syrie en provenance d’Irak.

Dans le détail, la cargaison est entrée tard mardi soir, par des passages illégaux utilisés par les milices iraniennes, et s’est rendue sur les places de la campagne orientale de Deir ez-Zor, et de là à la citadelle archéologique d’Al-Rahba à la périphérie de la ville, où les armes étaient stockées dans un sous-sol comme d’habitude.

La nouvelle cargaison comprend des missiles et des lanceurs iraniens à courte portée, ont indiqué les sources.

La nuit pour la première fois.

Ce processus est rare lorsque les livraisons d’armes sont introduites tard dans la nuit, car les expéditions sont introduites le matin la plupart du temps.

Les milices iraniennes stockent généralement des armes et des munitions dans la citadelle archéologique d’Al-Rahba, dans les environs d’al-Mayadeen, dans la campagne orientale de Deir ez-Zor, ainsi que dans des quartiers civils.

Raids en cours

Ces derniers mois, des avions de la coalition internationale ont pris pour cible des positions de milices iraniennes dans la région occidentale de l’Euphrate sur le territoire syrien, y compris des forces affiliées à la milice irakienne et libanaise du Hezbollah, à la brigade fatimides et à d’autres.

La présence de milices est principalement concentrée à la fois aux points de passage militaires illégaux dans la campagne d’al-Bu kamal, dans le quartier d’al-Awaba, dans le quartier d’Al-T dans la ville d’Al-Bukamal, à la base de l’Imam Ali, dans les villages d’Abbas, à al-Jalaa et dans d’autres endroits de la papauté de Boukamal.

    la source :
  • alarabiya