SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

Les Nations unies annoncent le nombre de morts de leurs missions dans le monde en 2021

La Commission permanente sur la sécurité et l’indépendance de la fonction publique internationale, affiliée au Syndicat du personnel des Nations Unies, a indiqué vendredi que 25 employés et personnes associés à l’organisation internationale ont été tués dans des attaques délibérées au cours de l’année 2021.

La commission a précisé que les morts étaient un civil, et 24 soldats de la paix, dont deux femmes.

Pour la huitième année consécutive, les conditions de travail de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) sont les plus dangereuses au monde, avec 19 casques bleus tués, suivies par les conditions de travail de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), où quatre de ses membres ont été tués.

Cela porte le bilan à 462 membres du personnel des Nations unies et du personnel associé tués dans des attaques délibérées au cours des 11 dernières années.

Il existe actuellement 12 missions de maintien de la paix dans le monde, et ces missions aident les pays à « surmonter les difficultés et à passer du conflit à la paix ».

Ces missions ont un ensemble d’objectifs fixés par le Conseil de sécurité et l’Assemblée générale des Nations unies, qui comprennent « la protection des civils, la protection des enfants contre les violences sexuelles liées aux conflits, et le soutien de projets ayant un impact rapide sur les sociétés. »