SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Les Nations Unies appellent à des nouveaux pourparlers sur le port de Hodeidah au Yémen

Les Nations unies ont appelé les parties en conflit au Yémen à de nouveaux pourparlers sur Hodeidah, alors que les forces de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite ont bombardé des zones au sud de la ville portuaire.

En effet, la mission des Nations Unies qui supervise la mise en œuvre de l’accord a déclaré que le retrait des forces conjointes yéménites de la ville de Hodeidah, d’Al-Durayhimi, de Bait Al-Faqih et de certaines parties d’Al-Tuhaita, et le contrôle de ces zones par les Houthis après cela, « un changement significatif » dans les lignes de combat qui nécessite des discussions entre les deux parties à l’accord.

Et les Nations unies ont déclaré que le changement des lignes de combat avait incité environ 700 familles à se déplacer vers Al Khawkha et 180 familles plus au sud vers Mocha, deux zones sous contrôle de la coalition.

Les frappes aériennes, qui ont commencé dimanche, sont les premières depuis fin 2018, lorsque le gouvernement yéménite et la milice des Houthis ont accepté un accord parrainé par l’ONU sur une trêve à Hodeidah et le redéploiement des forces des deux parties, ce qui n’a pas eu lieu à tout moment.

Deux sources militaires ont déclaré que « les combattants des Houthis ont affronté les forces de la coalition dans la zone de Hays, au sud de Hodeidah, qui est contrôlée par les Houthis, après des combats à Al-Faza hier. »