SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

Les Nations unies condamnent la construction de murs aux frontières de l’Europe

Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général Antonio Guterres, a condamné la construction de murs par les pays européens pour empêcher l’afflux de migrants et de réfugiés.

Lors d’une conférence de presse tenue par M. Dujarric vendredi soir, il a déclaré que « les pays européens devraient se rappeler que la Convention de 1951 sur les réfugiés a été créée pour les Européens qui étaient dans un état de déplacement après la Seconde Guerre mondiale », notant qu' »il est clair que les pays ont la responsabilité de défendre leurs frontières et leurs citoyens, et c’est leur responsabilité première. »

Il a ajouté : « Il est également important que chaque pays respecte le droit international, y compris la Convention sur les réfugiés, permette aux gens de demander l’asile, le non-refoulement et respecte les droits de l’homme et la dignité des migrants. »

Les déclarations du fonctionnaire de l’ONU sont intervenues deux jours après que le ministre polonais de la défense, Mariusz Blaszczak, a annoncé que le gouvernement soumettrait au Parlement un projet de loi visant à construire un mur permanent en raison de la crise des migrants irréguliers à la frontière avec le Belarus.

Il a déclaré que son pays avait construit une clôture épineuse et déployé 3 000 soldats à ses frontières avec le Belarus pour le protéger du flux de migrants, précisant que l’armée avait décidé de doubler le nombre de ses forces déployées aux frontières.