SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Les Nations Unies : L’accord sur les céréales de la mer Noire doit être renouvelé

Les Nations unies ont exhorté vendredi les signataires d’un accord négocié par l’ONU qui a permis la reprise des exportations de céréales ukrainiennes par la mer Noire à renouveler l’accord, affirmant qu’il est nécessaire pour contribuer à la sécurité alimentaire mondiale.

Les Nations unies ont également appelé à la mise en œuvre intégrale d’un accord pertinent visant à garantir que les céréales et les engrais en provenance de Russie puissent atteindre les marchés mondiaux.

Dans une déclaration, le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, a souligné « la nécessité urgente de faire cela pour contribuer à la sécurité alimentaire dans le monde et alléger les souffrances causées par la crise du coût de la vie pour des milliards de personnes dans le monde. »

En vertu de l’accord conclu le 22 juillet, l’Ukraine a pu reprendre ses exportations de céréales et d’engrais par la mer Noire, qui avaient été interrompues lorsque la Russie a envahi son voisin le 24 février. Il a été convenu en principe que l’accord d’exportation ukrainien serait valable pendant 120 jours.

Les Nations unies s’efforcent de prolonger l’accord jusqu’à un an et de faciliter les inspections conjointes des navires par des fonctionnaires des Nations unies, des Turcs, des Russes et des Ukrainiens.

La Russie a critiqué l’accord, se plaignant que ses exportations sont toujours entravées et qu’une quantité suffisante de céréales ukrainiennes ne parvient pas aux pays qui en ont besoin. Moscou pourrait s’opposer à la prolongation de l’accord sur les exportations ukrainiennes au-delà de novembre.