SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 September 2021, Monday |

Les Nations Unies: Le Yémen est pris dans une guerre au destin inconnu

Les Nations Unies ont déclaré: « Le Yémen est considéré comme le pays arabe le plus pauvre, pris dans une guerre au destin inconnu, et que la reprise des négociations pour mettre fin à un conflit vieux de plus de six ans ne sera pas facile.  »

Le nouvel envoyé spécial des Nations Unies pour le Yémen, Hans Grundberg, a ajouté qu’il « a déclaré au Conseil de sécurité de l’ONU qu’il n’y a pas de victoires rapides dans la guerre civile au Yémen, et qu’il a l’intention d’examiner ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas fonctionné, et d’écouter autant d’hommes et de femmes yéménites que possible.  »

Notant que « les forces en conflit n’ont pas discuté d’un règlement global depuis 2016.

Par conséquent, les forces en conflit ont tardé à s’engager dans un dialogue pacifique entre elles sous les auspices des Nations Unies, selon les termes d’un règlement global fondé sur de bonnes intentions et sans conditions préalables.  »

Le nouvel envoyé a souligné que l’approche des Nations Unies pour mettre fin au conflit doit inclure la « participation significative des femmes ».

Il a poursuivi : « Ses premières consultations avec les Yéménites et les principales parties régionales et internationales commenceront bientôt ».

Le Yémen connaît une guerre civile depuis 2014, lorsque le groupe yéménite « Ansar Allah » a pris le contrôle de la capitale, Sanaa, et d’une grande partie du nord du pays, ce qui a contraint le gouvernement « internationalement reconnu » du président Abd Rabbu Mansour Hadi à fuir, selon « l’AFP ».