SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 October 2022, Thursday |

Les Nations Unies mettent en garde : La menace d’ISIS existe toujours en Irak

Les Nations unies ont condamné la dernière attaque sanglante lancée par l’organisation « ISIS » (L’État islamique, Daesh) dans la province irakienne de Diyala, la qualifiant de « tentative lâche de déstabiliser le pays. »

La Mission d’assistance des Nations unies pour l’Irak a indiqué sur sa page Facebook que l’attaque terroriste qui a tué 11 soldats irakiens est un « rappel douloureux que l’ISIS continue de représenter une menace. »

Et elle a ajouté : « La vigilance et l’unité nous permettront certainement de faire face à ces lâches tentatives de déstabilisation. »

Le Premier ministre irakien Mustafa Al-Kazemi a donné l’ordre de lancer une enquête urgente sur l’attaque de Diyala.

Un groupe d’éléments d’ISIS, composé d’une dizaine de combattants, a lancé une attaque contre l’un des sites de la première division de l’armée irakienne, tuant 11 soldats, utilisant des armes moyennes, en plus d’un tireur d’élite.