SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Les négociations avec le FMI se poursuit la semaine prochaine

Sur la ligne de crise économique, les négociations avec le FMI se poursuivent dans un nouveau cycle. L’économiste, Anis Abu Diab, a révélé que la délégation du FMI se rendra au Liban la semaine prochaine, soulignant les négociations qui se déroulaient à distance entre le vice-Premier ministre, Al-Shami, et la délégation du FMI, qui exigent des réformes en matière de contrôle des capitaux, des réformes de la loi sur le secret bancaire et une structuration du secteur bancaire et des finances publiques, afin qu’ils puissent signer l’accord initial et aller au FMI.

« Si l’autorité peut prendre de telles décisions, cela aura facilité les choses », a déclaré Abu Diab appelant l’autorité à accélérer ses négociations avec le FMI, d’autant plus que son attention se concentre ces jours-ci sur l’Europe et l’aide de l’Ukraine avec 14 milliards de dollars au moment du règlement, et le Liban devrait précipiter les négociations avec le FMI pour obtenir ce qu’il veut.

Au sujet des béliers bancaires, commentant les récentes décisions judiciaires, Abu Diab a déclaré: « Que le gouverneur Riad Salameh et son frère Raja aient commis des erreurs ou non, ou même le secteur bancaire, cette bataille est politique et ne convient pas à la récupération de l’argent des déposants, mais une bataille qui perd confiance dans le secteur bancaire au niveau local et international, en particulier en termes de banques correspondantes, si elle se poursuit, le blocus augmentera au maximum car il n’a rien à voir avec la loi autant qu’avec les guerres avant les élections, et ses effets . »

    la source :
  • Al-Anbaa