SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

Les négociations avec l’Iran…Washington est déçu

Le Département d’Etat américain a exprimé sa « déception » face à l’absence de « tout progrès » dans les négociations indirectes avec l’Iran concernant un retour à l’accord sur son programme nucléaire.

Le porte-parole du département d’État américain a noté que « les pourparlers indirects de Doha ont pris fin » et « nous sommes déçus que l’Iran ait, une fois de plus, refusé de répondre positivement à l’initiative de l’UE, et qu’aucun progrès n’ait donc été réalisé », selon l’AFP.

Cette déclaration est intervenue après que l’envoyé de l’Union européenne, Enrique Mora, a annoncé la fin des négociations indirectes entre les délégations iranienne et américaine dans la capitale qatarie, Doha.

Plus tôt, l’Iran et le Qatar avaient annoncé le début d’un cycle de négociations indirectes sur l’accord nucléaire iranien entre les États-Unis et l’Iran à Doha.

Téhéran avait confirmé qu’il se concentrerait, lors de ce cycle de négociations, sur les questions en suspens liées à la levée des sanctions, et non sur les dimensions nucléaires discutées à Vienne.

Vienne a accueilli des discussions approfondies pour relancer l’accord sur le programme nucléaire iranien signé en 2015 entre Téhéran et les grandes puissances internationales [les membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU plus l’Allemagne], dont les États-Unis se sont retirés unilatéralement en mai 2018.

Après son retrait de l’accord, Washington a réimposé des sanctions économiques à l’Iran, et Téhéran a répondu en abandonnant certaines des restrictions imposées à son activité nucléaire, stipulées dans l’accord.