SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2021, Sunday |

Les opérations ont été contrecarrées pour cibler les colonnes de soutien de la coalition internationale

Jeudi, les forces de sécurité irakiennes ont annoncé avoir déjoué des opérations visant des colonnes de soutien à la coalition internationale.

L’Agence fédérale de renseignement et d’enquête du ministère irakien de l’Intérieur a déclaré, dans un communiqué, une copie de celui-ci : « Au cours de l’enquête sur le terrain en cours, une tentative de cibler des colonnes de soutien logistique a été déjouée avec trois engins explosifs.  »

Selon le communiqué, « deux bombes ont été placées sur l’autoroute près du pont Zero, et la troisième près du pont 13, où toutes les bombes ont explosé sur place par l’expert en explosifs ».

Simultanément, le commandement des opérations de Bagdad de l’armée irakienne a annoncé avoir saisi deux ceintures d’explosifs et des bombes explosives et collantes cachées dans la zone d’Al-Nabai, au nord de la capitale.

Les opérations ont déclaré, dans un communiqué: «Après avoir reçu des renseignements indiquant la présence de matériaux explosifs, d’équipements et d’outils auxiliaires dans des opérations de piégeage appartenant à un terroriste, une force de la 22e brigade, la sixième division d’infanterie, s’est immédiatement déplacée.  »

Le communiqué indique que deux ceintures explosives préparées pour la détonation et cinq engins explosifs de différents types ont été saisis.

Et deux colis collants avec (8) kilogrammes de nitrate d’ammoniaque et (C4), et (8) briquets pour la détonation, cinq dispositifs utilisés dans les opérations de détonation, des circuits électriques et une quantité de billes d’acier.

Mardi, un engin explosif a explosé en ciblant un convoi de la Coalition internationale alors qu’il passait sur la route internationale dans le gouvernorat de Dhi Qar, dans le sud de l’Irak, sans causer de dégâts matériels ou humains.

Les forces irakiennes se lancent dans des opérations militaires presque continues pour poursuivre les éléments de l’Etat islamique après l’escalade de leurs activités terroristes à nouveau au début de 2020.