SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 October 2022, Saturday |

Les Pays-Bas enquêtent sur la mort d’un nourrisson dans un centre surpeuplé de demandeurs d’asile

L’agence gouvernementale centrale pour l’accueil des demandeurs d’asile a déclaré jeudi que les autorités néerlandaises enquêtaient sur la mort d’un bébé de trois mois au principal site d’enregistrement du pays surpeuplé de demandeurs d’asile.

Plus de 700 demandeurs d’asile ont dormi sur le sol ouvert du site d’enregistrement de Ter Apel, dans la province de Groningue, au nord-est, ces derniers jours. Les conditions sur le site ont déjà conduit à un procès contre l’État néerlandais.

Leon Feldt, un porte-parole de l’agence, a déclaré à Reuters que le bébé était décédé de « causes inconnues » dans un gymnase utilisé comme abri temporaire pour les nouveaux arrivants qui n’avaient nulle part où dormir.

Médecins Sans Frontières (MSF) a déclaré jeudi que les conditions au principal centre d’accueil avaient incité sa branche aux Pays-Bas à proposer de fournir une assistance, la première fois qu’elle avait besoin de le faire aux Pays-Bas.

Le Conseil néerlandais pour les réfugiés, qui a intenté une action en justice contre le gouvernement, affirme que les conditions au centre sont « inhumaines » et violent le droit européen.

Dans le procès, qui doit être entendu devant le tribunal le 15 septembre, le conseil demande de meilleures conditions d’ici le 1er octobre, notamment un accès plus facile à l’eau potable, à une alimentation adéquate et aux soins de santé.