SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 November 2022, Saturday |

Les pays pauvres sont confrontés à des crises multiples avec la pandémie

Le journal américain « The Wall Street Journal » a abordé la crise des vaccins contre le virus « Corona », et a déclaré qu’il atteint les pays pauvres, mais pas les citoyens de ces pays.

Le journal a ajouté qu’ « à la lumière d’informations trompeuses, et du manque de capacités de refroidissement pour maintenir l’efficacité des vaccins, en plus de la baisse des taux d’infection contribuant à la baisse du pourcentage de ceux qui souhaitent recevoir le vaccin, les vaccins sont largement disponibles, mais les taux de vaccination ne sont pas ceux espérés. »

Et le journal a souligné qu’ « après des mois de graves pénuries, les stocks de vaccins contre le virus Corona ont commencé à augmenter, mais de nombreux pays ont déclaré qu’ils auraient du mal à les fournir aux citoyens. »

Aussi, le journal a poursuivi : « Les autorités de ces pays manquent de fonds pour soutenir les campagnes de sensibilisation populaire, et établir plus de sites désignés pour la vaccination, en plus de réfrigérateurs et de refroidisseurs spéciaux pour conserver les vaccins. »

Seuls 4,2 % des citoyens des pays à faible revenu ont reçu la première dose, et dans toute l’Afrique, seuls 6,3 % ont été entièrement vaccinés, selon les chiffres du projet « Our World in Data », basé à l’université d’Oxford.