SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

Les prix du pétrole augmentent de 3.07%

Alors que les sanctions américaines contre la Russie se poursuivent et que la demande de sources d’énergie continue d’augmenter, les prix du pétrole ont augmenté aussi.

Les prix du pétrole ont atteint de nouveaux sommets mardi et le Brut Brent a bondi de 3,59 $ à 119,05 $ le baril, en hausse de 3,07% par rapport à la dernière clôture.

Le prix du brut américain Nymex a grimpé à 114,90 $, en hausse de 2,46 % à 2,78 $.

La plus grande société indépendante de négoce de pétrole au monde, Vitol, a révélé que la demande de pétrole augmente et devrait dépasser les niveaux d’avant l’épidémie cette année.

« Alors que nous nous attendons à ce que la demande de pétrole diminue à long terme, la demande continuera de croître au cours de la prochaine décennie », a déclaré le PDG Russell Hardy dans un communiqué lundi. Il a ajouté qu’en raison des investissements limités dans la production, la société s’attend à ce que « l’écart de demande » se creuse au cours des prochaines années.

Vitol a annoncé avoir livré un total de 7,6 millions de barils par jour de pétrole brut et de produits pétroliers l’an dernier, contre 7,1 millions de barils par jour en 2020.

Le chiffre d’affaires de la société a gonflé à 279 milliards de dollars en 2021, contre 140 milliards de dollars en 2020.

Les sanctions occidentales contre la Russie, l’interdiction américaine et la réponse pétrolière russe de 2012 ont exposé de nombreux acheteurs potentiels à traiter avec des intermédiaires financiers russes.

Le 16 mars, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a déclaré que les marchés mondiaux pourraient faire face à un déficit pétrolier de 3 millions de barils par jour à partir d’avril prochain.

Le rapport de l’AIE indiquait également qu’il appartenait aux deux pays les plus en mesure de compenser une grande partie du pétrole russe: l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis.

Lors de la dernière réunion de l’OPEP début mars, il a été confirmé l’engagement envers les plans actuels visant à augmenter la production totale de 400 000 barils par jour.

Le monde attend la prochaine réunion des membres de l’OPEP prévue pour la fin du mois de mars.

    la source :
  • Al-Ain