SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Les professeurs d’université : Libérez les étudiants !

Avec la reprise quotidienne des protestations en Iran, notamment dans les universités et dans le nord-ouest du pays dominé par les Kurdes, dans un prolongement des manifestations qui ont éclaté depuis la mi-septembre après le meurtre de la jeune femme kurde Mahsa Amini, de nombreux professeurs d’université ont élevé le niveau de défi aux autorités.

Près de 600 professeurs d’université et instituts de recherche du pays ont signé une déclaration demandant l’annulation de « tous les ordres contre les droits civils des étudiants ».

Ils ont également exigé la libération « inconditionnelle et sans condition de tous les détenus » d’étudiants et de lycéens, dont le nombre a atteint des centaines.

Depuis plusieurs semaines, les universités sont devenues des centres de protestation majeurs dans le pays. Hier, l’université Sharif de Téhéran a été le théâtre d’un sit-in des étudiants en soutien à leurs collègues détenus.

Tandis que les étudiants de l’université de Babylone, dans le nord du pays, ont retiré les barrières entre les sexes qui avaient été érigées dans le café, défiant ainsi la loi applicable, selon l’Organisation des droits de l’homme en Iran, basée en Norvège.

    la source :
  • alarabiya