SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 February 2023, Saturday |

Les sanctions américano-turques affectent un réseau financier lié à l’État islamique

Le Trésor américain a annoncé (jeudi 5-1-2023) qu’il avait pris des mesures conjointes avec la Turquie contre un réseau qui, selon lui, jouait un rôle majeur dans la gestion, le transfert et la distribution de fonds au profit de l’État islamique en Irak et en Syrie.

Et le ministère turc des Affaires étrangères a annoncé, via Twitter, le gel des avoirs de sept personnes physiques ou morales impliquées dans le financement de l’organisation.

Le département du Trésor a déclaré que les sanctions américaines touchaient quatre personnes et deux entités en Turquie.

Et il a déclaré dans un communiqué que parmi les personnes faisant l’objet de sanctions se trouve un citoyen irakien nommé Brokan Al-Khatuni qui vit illégalement en Turquie avec ses deux fils et deux sociétés qu’ils ont utilisées pour transférer de l’argent au nom de l’État islamique entre la Turquie, l’Irak et la Syrie.

Les sanctions comprennent le gel de tous les avoirs qu’ils détiennent aux États-Unis et l’interdiction générale aux Américains de faire affaire avec eux.

Le mois dernier, l’organisation a choisi Abu Al-Hussein Al-Husseini Al-Qurashi comme nouveau chef, après que son ancien chef se soit fait exploser après que d’anciens hommes armés opposés au gouvernement syrien l’aient encerclé dans le sud du pays en octobre.

En novembre, les États-Unis ont mis sur liste noire quatre personnes et huit entreprises en Afrique du Sud pour avoir soutenu le groupe et, en mai, ont imposé des sanctions à un réseau de cinq personnes qui avaient facilité les finances du groupe et opéré en Indonésie, en Syrie et en Turquie.

Selon le département du Trésor, le chef du réseau ciblé apportait jeudi un soutien financier étranger au groupe en Irak avant de s’installer en Turquie en 2016, où il a aidé à transférer des fonds de donateurs du Golfe et a géré des millions de dollars pour le groupe.