SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 13 August 2022, Saturday |

Les sanctions contre la Russie se poursuivent…

L’Estonie a annoncé qu’elle ne délivrerait plus de visas ou de permis de séjour aux citoyens russes souhaitant y étudier, affirmant que l’invasion de l’Ukraine menaçait la sécurité nationale.

La décision du ministère des Affaires étrangères met également fin à la pratique consistant à accorder le droit au travail à court terme aux Russes ou aux citoyens du Bélarus, un allié de Moscou, qui ont obtenu un visa d’entrée d’un autre pays de l’UE.

« La poursuite des sanctions contre la Russie est nécessaire pour assurer une pression continue sur le pays », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Urmas Reinslow dans un communiqué.

« Si les sanctions aident à arrêter l’agression russe, cela aura un impact positif sur notre sécurité », a-t-il ajouté.

L’Estonie, avec la Lettonie et la Lituanie, a obtenu son indépendance après cinq décennies de régime soviétique en 1991 et fait partie des critiques les plus féroces de l’invasion russe de l’Ukraine.

Le mois dernier, l’Estonie a exprimé à deux reprises sa protestation à la Russie en moins de deux semaines contre les actions et les déclarations de Moscou.

    la source :
  • Reuters