SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 July 2022, Sunday |

Les sanctions ont anéanti 30 ans de gains d’investissement en Russie

L’économie russe diminuera de 15% cette année et de 3% en 2023, a déclaré l’Institut de la finance internationale, alors que les dommages causés par les sanctions occidentales, l’effondrement des exportations et l' »hémorragie cérébrale » russe effacent 15 ans de gains économiques.

Dans son rapport sur l’économie russe à la suite de son invasion de l’Ukraine le 24 février, l’Institut des finances a déclaré qu’il ne s’attendait pas à un cessez-le-feu dans la guerre et que les sanctions seraient probablement étendues et renforcées dans les mois à venir.

L’économiste en chef adjointe de l’institut, Elena Rybakova, a déclaré mercredi aux journalistes que les sanctions occidentales à la suite de l’invasion avaient provoqué une « érosion complète de 30 ans d’investissement ».

Elle a ajouté que si l’Europe met fin à sa dépendance vis-à-vis des exportations énergétiques russes, l’économie russe subira des dommages plus graves à moyen terme.

Et récemment, le Fonds monétaire international a averti que l’économie russe souffrirait beaucoup des sanctions imposées par l’Occident à la Russie en raison de son invasion de l’Ukraine, car le taux d’inflation du pays dépassera 20 % cette année, et ses ressources de trésorerie diminuera fortement à l’avenir en raison de la baisse de ses exportations de pétrole et de gaz, actuellement compensée par la hausse des prix.

Le fonds a déclaré: « Les sanctions et l’incertitude sans précédent jetteront une ombre forte sur les investissements et les exportations, et entraîneront une baisse des importations et de la consommation privée. »

Le Fonds monétaire international a souligné que le secteur de l’énergie, « l’épine dorsale » de l’économie russe, est encore aujourd’hui à l’abri des sanctions.

    la source :
  • Reuters