SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2021, Sunday |

Les satellites révèlent une installation de missiles « secrète » en Iran

L’Iran continue d’éluder son inquiétant programme de missiles. Alors que l’on parle de tentatives de relance de l’accord nucléaire, l’Iran continue de construire des sites militaires secrets, ce qui menace de réduire tous les efforts déployés.

Des images satellites récentes ont révélé le développement d’une nouvelle base de lancement de missiles présumée près de la région de Haji Abad en Iran.

Ce site, qui est affilié aux Gardiens de la révolution, pourrait être le premier site fortifié de lancement de missiles destiné aux missiles balistiques à combustible solide en Iran, selon l’Institut international d’études stratégiques.

L’institut a estimé que, compte tenu des risques posés par la capacité de production de missiles de l’Iran, il est probable que ces nouvelles installations continueront d’attirer l’attention des services de renseignement internationaux.

Bien que l’Iran ait révélé ces dernières années plusieurs complexes de missiles construits sous terre, il n’a pas encore annoncé l’installation de Haji Abad. L’institut ajoute : « la plupart des plateformes de missiles balistiques iraniennes sont portables, Téhéran en déploie également certaines sur des sites de lancement fixes. »

Et entre 2017 et 2019, une installation souterraine près de Haji Abad a été modifiée par la construction de grandes structures circulaires creuses auxquelles on est censé accéder par des tunnels souterrains.

Ces structures se composent de deux groupes, dont quatre ont été construites sous le niveau du sol et trois autres ont été camouflées dans la topographie de la zone. Chacune de ces structures circulaires est caractérisée par des espaces internes d’un diamètre d’environ 20 mètres, tandis que certaines d’entre elles ont des murs externes de pas moins de 5 mètres d’épaisseur.

En décembre 2019, ces sept installations contenaient des paires de corps cylindriques d’environ 12 mètres de long avec un camouflage apparent, bien que quelque peu limité. En raison de leurs caractéristiques et de leur emplacement protégé, il pourrait s’agir de lanceurs de missiles balistiques installés horizontalement.

Le rapport ajoute que, s’il s’agit effectivement d’installations de lancement de missiles balistiques, il est probable que ces missiles soient alimentés par des combustibles solides.

Il est également possible que l’installation « Haji Abad » comprenne un autre type de missiles de la famille « Fateh » que l’Iran travaille à développer.

Tandis que Téhéran n’a pas annoncé le type de missiles qui pourraient être déployés dans l’installation de Haji Abad, l’emplacement et les caractéristiques spécifiques du site fournissent quelques indications à leur sujet.

Bien que l’installation de Haji Abad offre une protection collatérale supplémentaire pour le site et son contenu, les sites de lancement restent vulnérables aux frappes aériennes venant d’en haut. On ne sait pas pourquoi Téhéran n’a mis en place aucune forme de couverture pour protéger les lanceurs de missiles, selon le rapport de l’institut.