SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Les scandales de Trump se poursuivent

Un nouveau livre a révélé que le personnel de la Maison Blanche a découvert à plusieurs reprises des toilettes bouchées de papiers que l’ancien président Donald Trump aurait tenté d’endommager de cette manière.

Le livre, intitulé « confidence man », de Maggie Haberman, correspondante du journal américain, « ajoute une nouvelle dimension aux lacunes de Trump dans la préservation des documents gouvernementaux », selon le site « Axios ».

Le livre retrace les débuts de Trump à New York et ses « décennies d’interaction avec les procureurs », puis le suit tout au long de ses quatre années à la Maison Blanche et de sa vie après la présidence à Palm Beach.

L’information sur le fait que Trump a jeté des documents dans les toilettes arrive à un moment où les Archives nationales des États-Unis, qui sont chargées de conserver les documents des présidents américains, ont demandé au pouvoir judiciaire d’ouvrir une enquête sur le traitement par Trump des dossiers de la Maison Blanche.

Cela s’est produit au milieu d’une enquête du Congrès sur la prise d’assaut du Capitole par ses partisans le 6 janvier 2020.

Pendant son mandat, l’ancien président a bafoué la loi sur les archives présidentielles, qui l’obligeait à conserver les documents écrits relatifs à ses fonctions officielles. Trump a régulièrement déchiqueté les documents et, après avoir quitté ses fonctions, il a emporté un certain nombre de ces documents avec lui à la station balnéaire de Mar-a-Lago, où il réside en Floride.

Il y a quelques jours, les autorités américaines ont confisqué plusieurs boîtes contenant des messages politiques appartenant à la Maison Blanche, dont des messages du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et un message de l’ancien président américain Barack Obama.

L’ancienne assistante de la Maison Blanche, Omarosa Manigault-Newman, a révélé que l’ancien président « mâchait et mangeait des documents déchirés », craignant qu’ils ne soient exposés publiquement.