SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 May 2022, Wednesday |

Les services secrets irakiens publient une déclaration concernant l’assassinat d’un de leurs officiers à Bagdad

Le Service national de renseignement irakien s’est engagé à poursuivre les ennemis de l’Irak jusqu’à ce que la victoire soit remportée.

Et l’agence a déclaré dans un communiqué de presse qu’elle a publié au sujet de l’assassinat d’un de ses officiers dans la capitale Bagdad ce matin : « Avec plus de ténacité et de détermination à continuer à donner, le Service national de renseignement irakien pleure le martyr, le colonel Nibras Farman Shaaban, qui était attaqué par les mains de la haine dans une opération lâche et perfide aujourd’hui, dans une tentative désespérée de dissuader l’agence d’accomplir son devoir patriotique.

Il a ajouté : « Le défunt, que Dieu Tout-Puissant lui fasse miséricorde, était un exemple à suivre de dévouement et de sincérité pour servir son pays et son peuple, et il a joué le rôle le plus important dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé tout au long de ses années de service.  »

Il a poursuivi : « Au moment où le Service national de renseignement exprime ses plus sincères condoléances à la famille, aux proches et aux amants du martyr, il affirme que le sang du martyr sera un phare de représailles contre les tueurs criminels qui tentent de voler la volonté du l’État et affaiblir la détermination de ses enfants.

L’agence a conclu sa déclaration : « Nous promettons au peuple irakien que ces crimes ne feront qu’accroître la détermination de vos fils à poursuivre les ennemis de l’Irak jusqu’à ce qu’une victoire complète soit obtenue.

Aujourd’hui, lundi, le correspondant de RT en Irak a rapporté qu’un officier du renseignement irakien a été assassiné ce matin dans la région de Baladiyat, à l’est de la capitale, Bagdad.

Le journaliste de RT a cité une source du renseignement irakien disant : « L’officier qui a été assassiné dans la région d’Al-Baladiyat à Bagdad a le grade de colonel, et il est le directeur adjoint du département de surveillance de l’agence.

Il a ajouté : « L’officier s’appelle (Nibras – Abu Ali). »

Il a souligné que « les hommes armés ont assassiné le colonel Nibras après qu’il soit sorti de sa voiture à environ 10 mètres, puis s’est enfui ».

Selon la source, « l’officier assassiné est l’un des officiers les plus en vue des services de renseignement irakiens ».

Et il a ajouté : « Les autorités irakiennes ont formé un comité pour enquêter sur cet incident au sein du commandement des opérations conjointes.

Il y a des mois, un officier du renseignement irakien a été assassiné dans le district de Mansour à Bagdad, mais des sources ont déclaré à l’époque que l’assassinat n’était pas pour des raisons liées à son travail, mais plutôt pour des conflits familiaux.