SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2022, Thursday |

Les Talibans annoncent qu’ils vont recommencer à délivrer des passeports

Les autorités des Talibans en Afghanistan ont annoncé aujourd’hui, samedi, qu’elles allaient recommencer à délivrer des passeports à Kaboul, donnant ainsi l’espoir aux Afghans qui se sentent menacés par les islamistes, de quitter bientôt leur pays.

Des milliers d’Afghans cherchent également à échapper à la crise économique, qui pourrait devenir une crise humanitaire majeure après l’arrêt de l’aide internationale depuis le retour des talibans au pouvoir.

« La délivrance des passeports commencera demain dans 3 régions, dont Kaboul », a déclaré à la presse le chef du département des passeports, Alam Gul Haqqani.

Ce service, qui avait été suspendu depuis la reprise du contrôle du pays par les talibans à la mi-août, avait été brièvement rétabli en octobre, mais l’afflux de demandes avait provoqué des problèmes techniques, ce qui avait poussé les talibans à l’interrompre à nouveau au bout de quelques jours.

Aujourd’hui, samedi, Allam Gul Haqqani a confirmé que « tous les problèmes techniques ont été résolus, et que les dispositifs biométriques ont été réparés », ajoutant que les passeports seront dans un premier temps délivrés à ceux qui ont déposé des demandes.

Et il a expliqué que de nouvelles demandes seront acceptées à partir du 10 janvier.

En effet, la reprise de la délivrance des passeports est un test de la bonne volonté des talibans, qui ont promis à la communauté internationale de permettre à leurs citoyens qui souhaitent quitter le pays et qui sont en possession d’un visa valide de le faire.

Selon les Nations unies, l’Afghanistan est confronté à « l’une des pires catastrophes humanitaires au monde », qui devrait s’aggraver avec l’arrivée de l’hiver froid, et le Programme alimentaire mondial des Nations unies a mis en garde contre une « famine » imminente.

En outre, le mouvement demande le réacheminement de l’aide, estimée à plusieurs milliards de dollars, pour relancer l’économie et lutter contre la famine qui menace.

En septembre dernier, les vols internationaux ont repris à l’aéroport de Kaboul, vers lequel s’étaient rués, fin août dernier, des milliers d’Afghans qui voulaient fuir le pays après le retour du mouvement islamique au pouvoir.

Aussi, les Talibans, avaient annoncé auparavant, qu’ils importeraient des machines pour imprimer les passeports afin d’éliminer tout problème technique dans ce domaine à l’avenir.

Le 15 août, les Talibans ont pris le contrôle de l’Afghanistan, après l’achèvement du retrait des forces américaines du pays.