SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2021, Saturday |

Les talibans nient la rencontre entre Burns et Baradar

Le porte-parole des talibans Zabihullah Mujahid a révélé la verité de la rencontre avec la CIA,et il a noté que « le mouvement ne veut pas la poursuite de la guerre en Afghanistan et cherche à mettre fin aux conflits par le dialogue ».

Il a déclaré: « Il n’est pas possible de confirmer la rencontre du directeur de la CIA avec l’un des dirigeants du mouvement taliban », en soulignant que le mouvement « veut établir des relations saines avec tous les pays du monde ».

Le porte-parole, « Zabihullah Mujahid », a admis que « le mouvement est confronté à un problème limité dans la seule province du Panjshir qui n’est pas tombée sous son contrôle, comme le reste des provinces d’Afghanistan ».Il a expliqué que « les talibans veulent terminer toutes les évacuations des étrangers de l’aéroport de Kaboul d’ici le 31 août ».

Le porte-parole a appelé les Etats-Unis à ne pas encourager le peuple afghan à quitter sa patrie, ajoutant: « Seuls les étrangers quitteront l’Afghanistan ».Et il a rassuré traducteurs qui ont déjà travaillé avec des forces étrangères.

A savoir que « Washington Post » a rapporté qu’une « réunion secrète » a réuni le directeur de la CIA « William J. Burns », avec le chef du bureau politique des talibans afghans, « Abdul Ghani Baradar ».

Le journal a cité des responsables américains disant que la réunion a eu lieu hier, lundi, dans la capitale, Kaboul, considérant que cette réunion est un « scandale », car la CIA, en coopération avec des agents pakistanais, ont arrêté Baradar il y a 11 ans.