SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 18 May 2022, Wednesday |

L’Europe refuse le chantage de Poutine… acheter du gaz russe en euros ou en dollars

La ministre française de l’Energie et de l’Environnement, Barbara Pompili, a déclaré lundi que les pays de l’Union européenne continueront de payer en euros ou en dollars les contrats gaziers russes signés dans ces devises.

« Nous sommes tous d’accord sur le fait que nous continuerons à payer en euros et que nous ne permettrons pas de modifications unilatérales des contrats », a ajouté Pompili à Bruxelles lors d’une réunion d’urgence des ministres de l’énergie de l’Union européenne.

La Commission européenne devrait conclure les travaux sur le sixième paquet de sanctions contre la Russie suite à son invasion de l’Ukraine, qui comprendra une interdiction d’acheter du pétrole russe, dont les exportations sont une source majeure de revenus pour Moscou.

Le président russe Vladimir Poutine a demandé à son gouvernement de cesser d’accepter les paiements en dollars et en euros pour le gaz naturel russe à partir du début du mois d’avril dernier.

Les importations de pétrole russe vers l’Union européenne représentent 28% des importations totales de pétrole mondial du bloc européen. Il est à noter que les exportations de pétrole de la Russie sont estimées par le bulletin « Oil Price » à 7,5 millions de barils par jour sur sa production totale de pétrole estimée à 11,2 millions de barils par jour, selon les données de l’Agence internationale de l’énergie.

Mais l’Occident craint que des entreprises indiennes et chinoises ne violent l’embargo occidental sur le pétrole russe.

La société « Vortexa », qui surveille le mouvement des pétroliers, a noté que les exportations de pétrole russe vers l’Asie ont augmenté d’environ 100000 barils par jour depuis le début de l’invasion russe de l’Ukraine le 24 février, par rapport à ce qu’elles étaient l’année dernière. , 2021.