SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 September 2021, Monday |

L’ex-chef du Mossad accusé d’avoir divulgué des informations classifiées

Les médias israéliens ont rapporté aujourd’hui, mardi, que l’ancien chef de l’agence de renseignement étrangère israélienne, « Mossad », Yossi Cohen, est accusé d’avoir partagé des informations classifiées avec une hôtesse de l’air, avec laquelle il a eu des contacts personnels étroits au cours des deux dernières années.

La chaîne israélienne Channel 13 a ajouté qu’une plainte avait été déposée auprès du ministère de la Justice, que le procureur général Avichai Mandelblit est en train d’examiner.

À son tour, Cohen a démenti la nouvelle à la chaîne, déclarant : « Il n’y a pas d’agent de bord, il n’y a pas de relation étroite et le procureur général ne m’a pas contacté au sujet de la plainte. »

Plus tôt ce mois-ci, Cohen a été critiqué pour une interview dans laquelle il a indiqué que son agence avait fait exploser une installation de centrifugeuse souterraine iranienne à Natanz.

Il a donné une description précise de l’opération de 2018, au cours de laquelle le Mossad a volé les archives nucléaires iraniennes dans des coffres-forts dans un entrepôt à Téhéran.

Il a également confirmé que le scientifique nucléaire iranien assassiné, Mohsen Fakhrizadeh, était sous la surveillance du Mossad depuis des années, ajoutant : « Le régime doit comprendre qu’Israël pense ce qu’elle dit lorsqu’elle s’engage à empêcher l’Iran d’acquérir des armes nucléaires. »