SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 18 September 2021, Saturday |

L’homme d’extrême droite « Breivik » qui a tué 77 personnes en Norvège sera-t-il vraiment libéré ?

Il y a dix ans, le 22 juillet 2011, Anders Breivik, un homme d’extrême droite, a tué 77 personnes lors de deux attentats à Oslo et sur l’île d’Utoya en Norvège.

Lors de ses interrogatoires, Breivik a reconnu avoir commis le massacre lors des deux attaques, mais n’a pas plaidé coupable à l’époque.

Aujourd’hui, le journal norvégien VG a rapporté, qu’un tribunal régional de Norvège va envisager la libération conditionnelle de Breivik, l’extrême-droite.

En septembre 2020, le tueur avait fait une demande de libération conditionnelle, car il avait passé plus de 8 ans en prison sur les 21 ans auxquels il avait été condamné, et il est maintenant théoriquement éligible à une telle demande.

Le journal a souligné que le ministère public d’Oslo s’oppose à la libération de Breivik, et que la question sera donc examinée au tribunal.

Le journal a noté que le tribunal de district de Telemark (environ 200 kilomètres au sud-ouest d’Oslo) examinera le cas de la libération conditionnelle de Breivik. La date de l’audience n’a pas encore été fixée, mais l’affaire sera entendue avant la fin de cette année.