SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 December 2021, Monday |

Libye: ​80 candidats à la course présidentiell

L’élection présidentielle libyenne a atteint près de 80, après la clôture des candidatures lundi.

Les médias locaux ont cité la Haute Commission électorale libyenne qui a confirmé que plus de 80 candidats se présentaient à la présidence.

« En raison du nombre croissant de candidats aux élections présidentielles, au dernier jour (lundi) dans les jours spécifiés de la demande, et en raison du temps limité nécessaire pour terminer le processus de vérification, et donc de l’impossibilité de présenter des données et des statistiques complètes sur les candidats, le Conseil de la Commission a décidé. La conférence de presse est reportée à mardi. À 12h00.m.. »

Le 8 novembre, les bureaux de la Commission électorale libyenne ont commencé à recevoir les papiers des candidats aux élections présidentielles et législatives, et la Commission a annoncé le début de la distribution de cartes électorales aux personnes habilitées à voter.

Après l’ouverture de la nomination, des politiciens et des personnalités publiques libyens ont soumis leurs documents de candidature, y compris le maréchal Khalifa Haftar, commandant de l’Armée nationale libyenne, Saif al-Islam Kadhafi, fils du défunt dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, l’ancien Premier ministre libyen Ali Zidan et l’ancien ministre de l’Intérieur du Gouvernement de réconciliation Fathi Pashaga, comme l’a annoncé la présidente du Parlement libyen, Akila Saleh.

Certains bureaux de vote de la Haute Commission électorale nationale (CEN) ont été témoins d’attaques armées et d’actes de sabotage de la part de milices, d’hommes armés et de hors-la-loi, dans le but de perturber les élections, malgré l’levée des sanctions internationales contre leurs obstructionnistes.