SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2022, Thursday |

Libye…Des manifestants bloquent le port de Zueitina

Des manifestants libyens ont fermé la porte principale du port de Zueitina, dans l’est de la Libye, menaçant d’arrêter les exportations dans la région du Croissant pétrolier.

Des sources locales ont confirmé que « les manifestants qui cherchaient du travail dans la région du croissant pétrolier (les ports et les champs à proximité des villes de Sidra et Ras Lanuf – Est) ont empêché les ingénieurs et les employés d’entrer ou de sortir du port. »

Jusqu’à présent, aucune déclaration n’a été publiée par la Société pétrolière nationale ou la Compagnie générale des ports et du transport maritime, mais de telles manifestations se répètent de temps à autre, et le mois dernier, la Société a promis d’examiner les demandes des manifestants.

Les sources ont également cité les manifestants menaçant d’arrêter l’exportation de pétrole du port, qui exporte des milliers de barils par jour, à moins que leurs demandes ne soient satisfaites, qui est de nommer des demandeurs d’emploi, en particulier les diplômés des instituts pétroliers, soulignant que « cette semaine, il était prévu d’exporter environ 3,5 millions de barils de pétrole à travers 5 cargos, qui allaient vers les marchés mondiaux et européens. »

Depuis la reprise de la production et de l’exportation de pétrole par la Libye, le 17 septembre 2020, le pays a atteint des taux de production et des revenus records de la vente de pétrole et de gaz, qui se sont élevés en juillet dernier à plus de deux milliards de dollars.

Notons que la Libye compte porter sa production de pétrole à 1,45 million de barils par jour d’ici fin 2021, à 1,6 million d’ici deux ans et à 2,1 millions d’ici quatre ans, en démarrant la production dans de nouveaux champs dans les bassins de Syrte et de Ghadamès et en redémarrant les champs qui ont été fermés en 2015.