SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 21 October 2021, Thursday |

L’Irak répond aux menaces de l’Iran. La région du Kurdistan n’a pas besoin de votre protection

Un membre de la commission de la sécurité et de la défense au parlement irakien, Abdul-Khaleq al-Azzawi, a confirmé que « le gouvernement irakien est incapable de répondre aux attaques iraniennes contre la région du Kurdistan », ajoutant que « la région n’a pas besoin de la protection des forces iraniennes et a quelqu’un pour la protéger. »

Al-Azzawi, lors de sa rencontre avec le réseau kurde irakien « Rudaw Network », a qualifié les déclarations du chef d’état-major de l’armée iranienne, le général de division Muhammad Bagheri, concernant la poursuite de leurs opérations dans le nord de l’Irak, d’ « escalade médiatique », ajoutant : « La partie iranienne prétend avoir des cibles à l’intérieur des frontières de la région, et cette affaire n’est pas correcte ».

Baqeri a mis en garde plus tôt aujourd’hui, dimanche, contre « les aventures des groupes terroristes dans le nord de l’Irak », ajoutant que « les responsables irakiens de la région du Kurdistan et du nord de l’Irak doivent affronter les groupes terroristes. »

Il a souligné que « le peuple iranien, en particulier les résidents des zones frontalières, a le droit de vivre dans la sécurité et la stabilité », appelant « l’Irak et le gouvernement régional du Kurdistan à ne pas permettre aux agents de l’Amérique, de l’entité sioniste et des groupes hostiles à la révolution islamique de prendre des camps d’entraînement dans la région, d’établir des camps, des stations de radio et de télévision et d’organiser des conférences. »