SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 October 2021, Wednesday |

L’Iran accuse Israël d’avoir saboté une installation nucléaire

Aujourd’hui, mardi, l’Iran a accusé Israël d’avoir mené une attaque de sabotage le mois dernier, visant une installation nucléaire civile dans la ville de Karaj, près de la capitale, selon l’agence de presse officielle IRNA.

Le porte-parole du Cabinet, Ali Rabiei, a déclaré que l’attaque visait à faire échouer les pourparlers en cours à Vienne sur la relance de l’accord nucléaire entre l’Iran et les puissances mondiales, en renvoyant les États-Unis à l’accord, « mais de telles actions rendront l’Iran plus fort. »

Rabiei a ajouté que « le régime israélien a mené ces actions pour indiquer qu’il est capable d’arrêter l’Iran et qu’il n’y a pas besoin de dialogue avec ce régime. Mais plus il y a de sabotage, plus nous sommes forts. »

L’Iran a annoncé des détails limités sur l’attaque, qui visait selon lui un complexe nucléaire tentaculaire situé dans la ville de Karaj, à 40 km au nord-ouest de la capitale, Téhéran.

Le 23 juin, la télévision d’État iranienne a annoncé une tentative d’attaque contre un bâtiment appartenant à l’Organisation iranienne de l’énergie atomique, qui n’a fait ni victimes ni dégâts.

Hier, M. Rabiei a déclaré que le toit avait été endommagé et que « les dommages causés aux équipements n’étaient pas visibles », ajoutant qu’ « un trou s’était produit dans le toit de l’un des hangars industriels et que le toit avait été enlevé pour être réparé ».

Les rapports indiquent que le site attaqué est l’un des sites de fabrication de centrifugeuses pour le programme d’enrichissement de l’uranium de la République islamique destiné aux armes nucléaires.