SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 October 2021, Wednesday |

L’Iran accuse la Grande-Bretagne d’essayer de le « faire chanter »

L’Iran a accusé la Grande-Bretagne d’avoir tenté de la faire chanter par l’argent iranien qu’elle détient depuis 40 ans.

Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Abbas Araqchi, a déclaré que la Grande-Bretagne tentait de faire chanter l’Iran par le fait de rendre l’argent iranien qui était en sa possession depuis plus de 40 ans.

Araqchi a souligné que son pays ne sera pas soumis à ce chantage.

Dans un tweet sur son compte Twitter officiel, Araqchi a écrit: « Le Royaume-Uni essaie de faire chanter l’Iran en prenant en otage notre propre argent – ​​détenu illégalement depuis plus de 40 ans – en échange de prisonniers.Cela ne fonctionnera jamais. »

Il a ajouté: « Nous avons toujours un accord. Il est temps que le Royaume-Uni fasse ce qu’il faut et cesse de permettre aux États-Unis de saboter les échanges humanitaires. »

Les propos d’Araqchi sont venus en réponse aux déclarations du Premier ministre britannique Boris Johnson, qui a déclaré que « à l’occasion du quatrième anniversaire de l’arrestation d’Anousheh Ashouri en Iran, je réitère mon appel à l’Iran pour qu’il fasse ce qu’il faut et le libèrer immédiatement.Anousheh et d’autres britanniques injustement emprisonnés en Iran devraient pouvoir retourner chez leurs familles au Royaume-Uni. »