SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 December 2022, Tuesday |

L’Iran accuse Washington de faire obstacle à la relance de l’accord nucléaire

L’Iran poursuit sa politique de tergiversations et accuse les autres parties de ne pas être parvenues à un accord sur la relance de l’accord nucléaire.

Dimanche, un haut responsable du ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré que la réticence des États-Unis à lever toutes les sanctions était le principal défi pour relancer l’accord nucléaire de 2015.

Les pourparlers indirects entre Washington et Téhéran sur le rétablissement de l’accord nucléaire ont été suspendus vendredi, et les deux parties ont annoncé qu’elles reprendraient les négociations la semaine suivante, tandis que les responsables occidentaux ont exprimé leur mécontentement face aux nombreuses demandes de Téhéran.

« Il est maintenant clair que la réticence de Washington à lever complètement les sanctions est le principal défi à l’avancement des pourparlers », a déclaré l’agence de presse iranienne « Tasnim », citant le responsable anonyme.

« Nous pensons qu’il est possible de parvenir à un accord si le gouvernement américain renonce à sa campagne de pression maximale, et les partis européens font sérieusement preuve de flexibilité et de volonté politique dans les pourparlers », a-t-il ajouté.

L’Iran et les grandes puissances ont entamé des pourparlers en avril dernier, dans le but de ramener Téhéran et Washington à l’accord dont l’ancien président américain Donald Trump s’est retiré il y a trois ans.

Mais les pourparlers sont au point mort après l’élection du président iranien, Ebrahim Raissi, en juin dernier.