SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 10 August 2022, Wednesday |

L’Iran commente les déclarations de Biden…

L’Iran a considéré les déclarations du président américain Joe Biden, lors de sa visite régionale, notamment devant les dirigeants de pays arabes dans la ville saoudienne de Djeddah, comme une « tentative de faire monter la tension » dans la région.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Nasser Kanaani, a estimé que ce qu’il a décrit comme « les allégations et les accusations portées par le président américain Joe Biden lors de sa tournée au Moyen-Orient, y compris ses déclarations au sommet de Djeddah, sont rejetées et sans fondement ».

Il a ajouté dans un communiqué publié dimanche: « Ces allégations creuses s’inscrivent dans le contexte de la poursuite de la politique américaine visant à créer des conflits et à augmenter les tensions dans la région ».

Hier, Biden a conclu sa première tournée dans la région en tant que président des États-Unis, qui comprenait Israël, les territoires palestiniens et l’Arabie saoudite.

« Nous n’abandonnerons pas (le Moyen-Orient) et nous ne laisserons pas un vide qui sera comblé par la Chine, la Russie ou l’Iran », a souligné Biden lors du sommet de Djeddah avec les dirigeants du Conseil de coopération du Golfe, l’Egypte, la Jordanie et l’Irak, qui est intervenue quelques jours avant une visite du président russe Vladimir Poutine à Téhéran.

Il a souligné que les États-Unis « ne toléreront pas la tentative d’un pays de dominer un autre pays de la région par le biais de renforcements militaires, d’incursions ou de menaces ».