SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2022, Sunday |

L’Iran enregistre 3 premiers décès par Omicron

L’Iran a enregistré samedi les trois premiers décès dans le pays dus au variant très contagieux Omicron.

« Le nombre de patients atteints d’Omicron dans le pays a atteint 1.162 », a déclaré le porte-parole du ministère, Mohammad Hashemi, à la radio et à la télévision iraniennes.

Il a déclaré « Il y a eu des rapports de décès d’Omicron à Tabriz, Yazd et Shahrekord, et un patient gravement malade a été emmené à l’hôpital d’Ahuaz ».

Les médias iraniens ont rapporté que l’Iran avait levé la semaine dernière les restrictions sur les voyages par route à destination et en provenance des pays voisins et de certains pays européens, mais avait maintenu l’interdiction des voyageurs en provenance de Grande-Bretagne, de France et de huit pays d’Afrique australe, en raison de préoccupations concernant les États-Unis.

L’Iran a découvert Omicronpour la première fois à la mi-décembre, mais c’était la première fois que des décès étaient enregistrés.

Depuis l’épidémie de pandémie, le Covid-19 a tué plus de 132000 personnes en Iran, le pire taux de mortalité au Moyen-Orient.

Rien que le 24 août, 709 personnes sont mortes de la maladie. Les experts disent que le nombre de décès a diminué ces derniers mois en raison de la vaccination.

L’Iran a intensifié les vaccinations ces dernières semaines, signalant maintenant que plus de 53 millions d’Iraniens ont reçu une deuxième dose et 12 millions une troisième dose.

L’Iran a une population d’environ 85 millions d’habitants.