SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2023, Saturday |

L’Iran est deuxième au monde dans la liste des pays où le plus grand nombre de journalistes ont été tués

L’Iran a renforcé son contrôle sur la liberté d’opinion et a multiplié les procès contre les journalistes, ce qui l’a placé au deuxième rang mondial dans la liste des pays où le taux de mortalité des journalistes est le plus élevé depuis le début de cette année 2021.

L’Iran est classé deuxième au monde, après le Mexique et l’Afghanistan, qui se partagent la première place.

Un rapport du journal britannique « The Independent », dans son édition persane, a déclaré aujourd’hui, lundi, que « l’Iran s’est classé deuxième pour le nombre de journalistes tués depuis le début de cette année. »

Selon la Fédération internationale des journalistes, 25 journalistes dans le monde sont morts dans l’exercice de leurs fonctions depuis le début de l’année 2021.

L’Afghanistan et le Mexique se classent en tête avec cinq décès chacun, et l’Iran arrive en deuxième position avec la mort des journalistes Rehana Yasini et Mahshad Karimi.

Rehana Yasini est la correspondante de l’agence de presse officielle de l’État, l’IRNA, et Mehshad Karimi est le correspondant de l’agence de presse étudiante réformiste, l’ISNA. Ces deux journalistes spécialistes de l’environnement sont décédés lors d’un voyage de presse en Azerbaïdjan occidental après le renversement d’un bus transportant des journalistes, le 23 juin dernier.
Outre la mort, les journalistes en Iran sont confrontés aux restrictions, à la censure, à l’emprisonnement et à la torture.

La Fédération internationale des journalistes a indiqué sur son site Internet que les journalistes, « Hengama Shahidi, Kiomares Marzban, Kaifan Samimi, Hassan Fathi et Khosrow Sadeghi, souffrent dans les prisons. »

Dans le passé, Reporters sans frontières a décrit l’Iran comme l’un des pays les plus répressifs pour les journalistes.

Le rapport indiquait que « de 1979 à début 2021, au moins 860 journalistes et militants des médias ont été persécutés, arrêtés, emprisonnés et, dans certains cas, exécutés. »