SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2022, Sunday |

l’Iran et les États-Unis parviendront bientôt à un accord pour relancer l’accord nucléaire

Un haut responsable de l’Union européenne a révélé que l’Iran et les États-Unis parviendront bientôt à un accord pour relancer l’accord nucléaire de 2015, mais a estimé que le succès dépendait de la volonté politique des parties concernées.

« Je pense que nous avons maintenant sur la table un texte très, très proche de ce qui sera un accord final », a déclaré le responsable. Je m’attends à un accord la semaine prochaine ou les deux prochaines semaines environ.

Le 17 février, Reuters a publié les détails d’un éventuel accord en cours de négociation par des émissaires d’Iran, de Russie, de Chine, de Grande-Bretagne, de France, d’Allemagne, de l’Union européenne et des États-Unis.

« La plupart des questions ont déjà été convenues », a noté le responsable de l’UE. Mais en tant que principe dans de telles négociations, rien n’est convenu tant que tout n’est pas convenu.

Par conséquent,« nous avons encore… quelques questions, dont certaines sont politiques et sur lesquelles il est difficile de s’entendre », a-t-il dit, notant que parvenir à un accord était devenu nécessaire parce que le programme sensible d’enrichissement d’uranium de l’Iran avançait rapidement. L’Iran a nié à plusieurs reprises qu’il cherchait à fabriquer des armes nucléaires.

« Ils avancent beaucoup sur le terrain et à une vitesse qui n’est pas compatible avec la viabilité à long terme du JCPOA », a déclaré le responsable, faisant référence au titre officiel de l’accord nucléaire de 2015 entre l’Iran et les puissances mondiales.

Les pourparlers indirects entre l’Iran et les États-Unis ont repris la semaine dernière après une pause de 10 jours. Les délégués ont déclaré que les pourparlers avaient fait des progrès limités depuis leur reprise en novembre dernier après une interruption de cinq mois.

Jeudi 17 février, les États-Unis ont annoncé avoir fait des « avancées significatives » dans les négociations de Vienne.

Mardi 15 février, le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir Abdollahian, a déclaré qu’il estimait que l’accord était « à portée de main » à condition que les parties américaine et européenne soient « sérieuses » pour revenir à une pleine conformité.

Les pourparlers de Vienne visent à ramener Washington à l’accord sur le nucléaire, notamment en levant les sanctions contre Téhéran et en garantissant le plein respect par ce dernier de ses obligations.

    la source :
  • Independent Arabia