SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 December 2022, Wednesday |

L’Iran exécute 100 jeunes annuellement

Le journal britannique Times a publié un rapport révélant que « jusqu’à 100 jeunes sont secrètement exécutés en Iran chaque année en violation du droit international ».

« Les autorités judiciaires n’ont pas annoncé publiquement plus de 82 % des exécutions », a déclaré le journal, citant des militants des droits de l’homme en Iran, notant que « les exécutions secrètes ont affecté à la fois des mineurs et des adultes ».

Selon le Times, « dans de nombreux cas, les aveux sont extorqués sous la torture et après de longues périodes d’isolement ».

Bien que la peine de mort pour les mineurs soit légalement et légalement interdite, le journal a ajouté : « Le secrétaire du Conseil suprême des droits de l’homme en Iran, l’ancien représentant de l’ONU Kazem Gharib Abadi, a récemment affirmé que la peine de mort pour les mineurs n’est pas illégale et n’entre en conflit avec aucune des obligations internationales de l’Iran. »