SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 15 August 2022, Monday |

L’Iran impose des sanctions à 61 américains

L’Iran a déclaré samedi avoir imposé des sanctions à 61 Américains de plus, dont l’ancien secrétaire d’État Mike Pompeo, pour avoir soutenu un groupe d’opposition iranien, alors que des mois de pourparlers pour relancer l’accord nucléaire de 2015 sont dans l’impasse.

Les médias d’État iraniens ont rapporté que d’autres responsables figurant sur la liste noire du ministère iranien des Affaires étrangères pour avoir exprimé leur soutien au groupe d’opposition en exil les Moudjahidines du peuple, dont l’ancien avocat du président Donald Trump, Rudy Giuliani, et l’ancien conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton.

Les sanctions, prises à l’encontre de dizaines d’Américains dans le passé pour diverses raisons, ont permis la confiscation de tous les biens qu’ils possédaient en Iran, mais l’absence apparente de tels biens signifie que les mesures seront largement symboliques.

Selon certaines informations, Giuliani, Pompeo et Bolton auraient participé aux activités de l’Organisation des Moudjahidines du peuple et exprimé leur soutien au groupe.

En janvier, l’Iran a imposé des sanctions à 51 Américains, et a inscrit 24 autres Américains sur une liste noire en avril, dans ses dernières mesures en réponse aux sanctions.

Des pourparlers indirects entre l’Iran et les États-Unis visant à relancer l’accord nucléaire de 2015 ont débuté en novembre à Vienne et se sont poursuivis au Qatar en juin. Mais les négociations connaissent des difficultés depuis des mois.

    la source :
  • Reuters