SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

L’Iran nie avoir arrêté les membres d’équipage de deux pétroliers grecs

Aujourd’hui, samedi, les autorités navales iraniennes ont démenti que les Gardiens de la Révolution aient arrêté, vendredi, les membres d’équipage de deux pétroliers grecs, et qu’ils soient en bonne santé et à bord des deux navires, selon l’agence de presse Tasnim.

Le communiqué de l’agence iranienne cite l’Organisation portuaire et maritime iranienne qui a déclaré : « Les membres d’équipage des deux pétroliers grecs n’ont pas été arrêtés, et ils sont tous en bonne santé et sont protégés et bénéficient des services nécessaires pendant qu’ils sont à bord, conformément au droit international. »

Vendredi, les forces iraniennes ont saisi deux pétroliers grecs dans le Golfe, peu après que Téhéran ait averti qu’il prendrait des « mesures punitives » contre Athènes en raison de la confiscation par les États-Unis du pétrole iranien d’un pétrolier saisi au large des côtes grecques.

Aujourd’hui, samedi, le site Tanker Trackers, spécialisé dans la localisation des navires, a révélé qu’il avait réussi à localiser l’un des deux navires grecs saisis hier par les Gardiens de la révolution iraniens, et qui transportaient du pétrole en provenance d’Irak et du Qatar.

Il a précisé que le navire Delta Poseidon se trouve au sud du port iranien de Bandar Lengeh, situé à l’ouest de l’île de Qeshm.

Il a également ajouté que des travaux sont en cours pour localiser l’autre navire, le Prudent Warrior.