SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 10 August 2022, Wednesday |

L’Iran nucléaire… L’envoyé américain se rend à Vienne

Un responsable américain, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, a déclaré mercredi que l’envoyé spécial américain pour l’Iran, Rob Malley, se rendrait à Vienne cette semaine pour des pourparlers visant à relancer l’accord nucléaire de 2015, sans fournir plus de détails.

Le négociateur en chef de l’Iran s’envole pour Vienne

Le négociateur en chef iranien sur le nucléaire, Ali Bagheri Kani, se rendra à Vienne mercredi pour des pourparlers sur la relance de l’accord nucléaire de 2015, a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, ajoutant que Téhéran était prêt à conclure un accord garantissant ses droits.

Les médias officiels ont cité le porte-parole, Nasser Al-Kanaani, disant que « Baqeri Kani quittera Téhéran dans quelques heures… Au cours de ce cycle de pourparlers, qui se tiendra comme d’habitude, coordonné par l’Union européenne, les idées avancées par les différentes parties seront discutées. »

Le mois dernier, le chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell, a déclaré qu’il avait proposé un nouveau projet de texte pour relancer l’accord en vertu duquel l’Iran a réduit son programme nucléaire en échange d’un allègement des sanctions économiques.

Nouveau brouillon

Et le chef de la politique étrangère de l’Union européenne, Josep Borrell, avait déclaré qu’il avait proposé un nouveau projet de texte pour relancer l’accord sur le nucléaire iranien de 2015, ajoutant qu’il n’y avait plus de place pour d’autres concessions majeures.

« J’ai maintenant mis sur la table un texte détaillant la levée des sanctions ainsi que les mesures nucléaires nécessaires pour rétablir le fonctionnement du JCPOA », a écrit Borrell dans un article du Financial Times, faisant référence à l’accord de 2015.

    la source :
  • Reuters