SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 February 2023, Friday |

L’Iran poursuit sa politique d’exécutions et d’arrestations

À la lumière des protestations et de la colère qui règnent dans la rue iranienne, les autorités ont condamné aujourd’hui, mardi, cinq personnes à mort, après les avoir reconnues coupables d’avoir participé au meurtre d’un membre du Basij lors des manifestations, selon ce que l’autorité judiciaire annoncé.

Le porte-parole du pouvoir judiciaire, Masoud Staishi, a déclaré lors d’une conférence de presse que de longues peines de prison avaient été prononcées contre 11 autres personnes, dont trois enfants, en lien avec le meurtre de Ruhollah Ajamian, ajoutant que les peines étaient susceptibles d’appel.

De leur côté, les Gardiens de la révolution en Iran ont annoncé aujourd’hui l’arrestation de 12 personnes accusées d’appartenir à un « groupe de saboteurs » lié à des pays européens.

La branche des Gardiens de la révolution de la province de Markazi (centre) a déclaré dans un communiqué rapporté par l’agence Tasnim que « des membres de ce réseau – dirigé par des agents contre-révolutionnaires vivant en Allemagne et aux Pays-Bas – ont tenté d’obtenir des armes et ont l’intention… de mener des activités visant la sécurité nationale ».

Il a ajouté: « Ils ont été arrêtés » et « leur plan pour déclencher des émeutes a échoué », sans préciser le lieu et la date de ces arrestations.
Les gardiens de la révolution ont également mis en garde contre d’autres « actes terroristes », comme il l’a dit.

    la source :
  • alarabiya