SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

L’Iran répond aux déclarations de Grossi sur la disparition des enregistrements des caméras de surveillance d’un site nucléaire

L’Organisation iranienne de l’énergie atomique a répondu aux déclarations du directeur de l’Agence internationale de l’énergie atomique, Rafael Grossi, concernant la disparition de l’enregistrement d’une caméra sur un site de fabrication de composants pour centrifugeuses à Karaj.

L’agence iranienne « Noor News » a cité un fonctionnaire informé de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique qui a déclaré que « l’unité de stockage de données mentionnée par le directeur général de l’Agence a été détruite dans le processus de sabotage, et il est du devoir de l’Agence de répondre pourquoi elle n’utilise pas toute son énergie pour empêcher l’apparition de telles opérations de sabotage. »

Aussi, le fonctionnaire a souligné à « Noor News » que « l’Agence internationale de l’énergie atomique a, en plus des responsabilités de surveillance, des responsabilités de protection également, envers les membres de l’agence », considérant qu' »à cet égard, elle doit porter une responsabilité, et pourquoi n’a-t-elle pas empêché la menace contre les installations nucléaires de l’Iran et n’a pas pris de mesures ? »

Vendredi, le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique, Rafael Grossi, a estimé que la perte d’enregistrements de caméras de surveillance sur un site de fabrication de composants de centrifugeuses à Karaj, en Iran, était « très étrange. »

De plus, Grossi a prévenu que « l’agence est en mesure de détecter toute tentative de manipulation des caméras de surveillance nucléaire de l’Iran ».

En outre, il a exprimé sa vive inquiétude quant au manque d’informations sur le programme nucléaire iranien. « Il nous manque des informations importantes et irremplaçables sur le programme nucléaire iranien », a-t-il déclaré.

En ce qui concerne les installations nucléaires de l’Iran, Grossi a commenté : « Nous connaissons bien l’installation de Karaj en Iran, et nous serons en mesure de remarquer tout changement dans ses activités lors de la prochaine visite des inspecteurs de l’agence. »

Une réunion officielle du comité conjoint de l’accord nucléaire avec l’Iran se tiendra pour convenir du texte de négociation et achever les pourparlers dans les prochains jours.