SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 14 August 2022, Sunday |

L’Occident s’inquiète des relations croissantes entre la Turquie et la Russie

Les gouvernements occidentaux sont de plus en plus préoccupés par le développement des liens économiques entre la Turquie et la Russie et ont averti que la Turquie pourrait faire face à une réponse punitive si la Russie aidait à échapper aux sanctions, a rapporté samedi le Financial Times.

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan ont convenu vendredi de renforcer la coopération dans les secteurs des transports, de l’agriculture, de la finance et de la construction.

Six responsables occidentaux ont déclaré au Financial Times qu’ils étaient préoccupés par l’accord.

Le 10 mars, à Antalya (sud de la Turquie), la Turquie a accueilli la première rencontre entre les ministres des Affaires étrangères russe et ukrainien depuis le début de l’invasion russe le 24 février.

Il convient de noter que la Russie et l’Ukraine ont signé un accord de 4 mois avec la médiation d’Ankara et des Nations Unies pour réexporter des céréales et des engrais après leur suspension en raison du conflit afin d’atténuer la crise alimentaire mondiale.

Le Centre conjoint de coordination d’Istanbul supervisera également les départs de 3 ports ukrainiens, où les navires doivent s’éloigner des mines. Le centre recherchera des armes sur les navires entrants, tandis que tous les navires traversent les eaux turques, selon Reuters.

Il est à noter que l’accord a failli s’effondrer lorsque la Russie a lancé des missiles de croisière sur le port d’Odessa, le plus grand port d’Ukraine, samedi matin, 12 heures seulement après sa cérémonie de signature à Istanbul. Cependant, Moscou et Kiev ont déclaré qu’ils iraient de l’avant avec l’accord.