SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 July 2022, Wednesday |

L’OMS réitère ses avertissements… Le Covid évolue et n’est pas encore terminé!

L’Organisation mondiale de la santé a réitéré son avertissement sur le danger de propagation du virus Corona et de ses variantes avancées, deux ans après le début de la pandémie dans la plupart des pays du monde.

« Ce vendredi marque les deux ans que la propagation du Covid-19 dans le monde a été déclarée pandémie », a déclaré mercredi le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse à Genève.

« Deux ans plus tard, plus de six millions de personnes sont mortes », a-t-il ajouté.

Alors que l’Organisation mondiale de la santé a indiqué une diminution du nombre d’infections et de décès, « cette épidémie n’est pas encore terminée et ne disparaîtra que si elle prend fin dans toutes les régions du monde », selon le directeur de l’organisation.

L’Organisation mondiale de la santé a surveillé une forte augmentation des nouvelles infections et des décès dans la région du Pacifique occidental, bien qu’ils aient diminué au niveau mondial de 5 et 8%, respectivement, selon le rapport épidémiologique hebdomadaire.

« Le virus continue d’évoluer et nous sommes toujours confrontés à des obstacles importants pour fournir des vaccins, des tests et des traitements à ceux qui en ont besoin », a souligné Tedros.

Les tests -qui peuvent détecter de nouvelles versions mutées- préoccupent l’Organisation mondiale de la santé, dont le chef a noté que:« de nombreux pays ont considérablement réduit leurs tests ».

Ainsi, le plan de test en Afrique du Sud a permis à l’Omicron d’être détecté très rapidement fin novembre 2021 avant qu’il ne devienne dominant.

Et le Dr Maria Van Kerkhove a prévenu qu’« il faut prendre des précautions », à l’heure où de nombreux pays -en Europe notamment et aux Etats-Unis- ont abandonné la plupart des mesures sanitaires visant à freiner la maladie.