SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 18 September 2021, Saturday |

L’OMS rejette l’utilisation étendue des doses de rappel du COVID-19

Selon l’Associated Press, le directeur de l’Organisation mondiale de la santé s’est dit opposé à « l’utilisation étendue des doses de rappel » pour les personnes en bonne santé à l’heure actuelle, soulignant la nécessité de livrer des doses du vaccin Corona aux pays pauvres.

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a indiqué dans ses déclarations à Berlin, mercredi, que son organisation, qui est affiliée aux Nations unies, a assisté la semaine dernière à la première baisse des nouvelles infections dans le monde depuis plus de deux mois.

« C’est évidemment très bien, mais cela ne signifie pas grand-chose », a poursuivi le responsable, car de nombreux pays connaissent encore de fortes augmentations des infections et des « disparités horribles » dans l’accès aux vaccins contre le coronavirus.

Tedros a appelé à l’arrêt de l’utilisation des (troisièmes) doses de rappel au moins jusqu’à la fin du mois de septembre « pour permettre aux pays qui sont en retard dans les vaccinations de rattraper leur retard. »

Il a expliqué que : « Les troisièmes doses peuvent être nécessaires pour la population la plus vulnérable, car il existe des preuves de diminution de l’immunité en cas de maladie grave. »