SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

L’OMS révèle la situation sanitaire tragique en Syrie

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a tenu une conférence de presse en marge de la sixième conférence de Bruxelles intitulée « La santé et l’impact de la crise sociale et économique en Syrie » aujourd’hui, vendredi 6 mai.

Le Dr Ahmed Al-Mandhari, directeur régional pour la Méditerranée orientale, a déclaré : Aujourd’hui, environ une personne sur trois en Syrie souffre de déplacement interne, en plus de l’accès limité aux soins de santé et autres services de base, car 90% de la population souffre de la pauvreté, et la population est touchée par les maladies. La situation est exacerbée par la pandémie de coronavirus. La crise prolongée en Syrie et la détérioration des conditions sociales et économiques poussent des millions d’autres personnes dans l’extrême pauvreté, et augmentent leur exposition à de multiples menaces sanitaires. Cet événement organisé par l’Organisation mondiale de la santé, l’Agence de coopération italienne et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), se concentre sur les nouveaux partenariats multilatéraux et les actions nécessaires pour restaurer le système de santé syrien.

Al-Mandhari a expliqué que 75 % des familles souffrent de l’impossibilité d’acheter les produits de première nécessité, de répondre à leurs besoins vitaux et de vivre dans des conditions sanitaires inappropriées.

À son tour, le Dr Mike Ryan, directeur exécutif du programme d’urgences sanitaires de l’Organisation mondiale de la santé, a révélé que 12 millions de Syriens vivent dans des camps, et a souligné la difficulté d’obtenir de la nourriture, l’exacerbation de la pénurie de vaccins et la perturbation des services de santé.

Il a déclaré : Nous continuons à saluer les travailleurs de la santé en Syrie, et j’ai été impressionné par la capacité des travailleurs de la santé à fournir des services à la population, et fournir des vaccins est nécessaire pour prévenir les maladies, et le maintien des couloirs est nécessaire pour fournir des médicaments et des vaccins, et fournir des soins de santé est essentiel, car les maladies infectieuses sont responsables de 45% des décès en Syrie, et le rétablissement rapide nécessite de rendre les installations de santé facilement accessibles et la sécurité du système de santé de la Syrie, ajoutant que 12% de la population souffre de troubles mentaux.